Angola

58 Points

Type de ChansonReprise
Style MusicalChanson Française
LangueFrançais
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading…

L'histoire de Angola

Notre reprise de « Angola » texte de Bernard Lavilliers, est une découverte et une émotion forte  liée à la guerre et à ses conséquences .

Nous sommes très concernés par  la situation des migrants et par les traversées sauvages maritimes dévastatrices que ces hommes et femmes affrontent pour la liberté et pour la vie . Vu l état du continent Africain cela risque hélas de durer…

Nous affrontons en ce moment un autre fléau plus « viral » et quasi surréaliste voir fantastique . Nous avons re découvert les valeurs humaine du partage et de l amitié  durant cette période très spéciale  du confinement , qui touche toute l’humanité .

La musique a distance est une des expressions  de cette lutte contre le stress  et  contre l isolement social des hommes. Cette source ne doit pas se tarir …Nous avons édité presque chaque soir de ce confinement une chanson pour nos amis et proches…celle ci est celle du 22 mars # 6 du confinement .

Alors belle écoute et  portez vous bien

bises sans virus

Christophe de Sugar Time .

Les paroles de Angola

Je connais qu’un seul endroit
Mais c’est pas fréquentable
Où l’on joue ce blues là
Aussi noir que le sable.
Mona mona muene
Kissueia ueza
Mona mona muene
Kalunga n’gumba.
Je connais qu’une seule voix
Qu’en est vraiment capable
C’est profond, plus fort que toi
Il n’est pas responsable.
Mona mona muene
Kissueia ueza
Mona mona muene
Kalunga n’gumba.
C’est le blues d’Angola
mineur et solitaire
qui nous vient de Luanda
c’est un chant de poussière.
Mona mona muene
Kissueia ueza
Mona mona muene
Kalunga n’gumba.
Fallait partir, laisser là
tes reves et cette guerre
et l’or noir que tu n’as pas
pour tous ces mercenaires.
Qui ont du sang sur les mains
Jusqu’au bout de l’Enfer
Cours plus vite, ne dis rien
Sous cette pluie de fer.
Alukenu n’gondofua
N’ga mu binga kià – ué
Muene ondo kala beniaba
Eme n’gondoiame.
Mona mona muene
Kissueia ueza
Mona mona muene
Kalunga n’gumba.
Zambi uà n’gui bane oh mona
N’ga mu valele
Mona mona muene
Kalunga n’gumba.
Tu n’en parle jamais, toi
Toi mon ami, mon frère
Qui as tu perdu là-bas
Couché dans la poussière ?
Mona mona muene
Kissueia ueza
Mona mona muene
Kalunga n’gumba.
Mona mona muene
Kissueia ueza
Mona mona muene
Kalunga n’gumba.
J’veux du sang pour 20 caras
Des diamants, des rivières…
Pétroliers du Panama
Vos dollars m’exaspèrent.
C’est le blues d’Angola
Mineur et solitaire
Qui nous vient de Luanda
C’est un chant de poussière.
Mona mona muene
Kissueia ueza
Mona mona muene

Kalunga n’gumba.

Barcelo De Carvalho Jose, Lavilliers Bernard

Donnez votre avis sur la chanson

Réponses