Caractère

40 Points

Type de ChansonOriginale
Style MusicalBlues
LangueFrançais
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading…

L'histoire de Caractère

C’est une chanson que j’ai composée avec une quinzaine de mots « imposés » (Manger, photo, rouge, incassable, batterie, famille, heure, attendre, incomparable, vieillir, terre ,nature, ensemble, compter)

C’est un morceau qui parle de l’évolution de la situation dans les quartiers difficiles et qui marque le contraste avec les milieux plus huppés.

Le morceau ne devait à l’origine pas figurer sur un album ou être publié, mais le rendu a fait qu’il s’intégrait bien dans l’album renaissance prévu le 13 Mars 2020. La décision de le placer dans la playlist s’est avérée payante puisque c’est l’extrait de l’album le plus écouté depuis sa sortie

 

 

 

 

Les paroles de Caractère

Toi même tu sais qu’c’est

Dur d’avoir du succès

Qu’il est succinct et que tes vite dépouillé

Et qu’c’est

Dur de s’ranger dur de changer

Quand y’a plus d’thunes et que ta rien a manger

Dur de s’ranger dur de changer

A quoi bin sert de nous faire bouger

Rodé par la zermi tout les coup sont permis

Le caractère de la vermine

Rodé par la zermi tout les coup sont permis

On vient et on te termine

Réputation ternie

Cartel menace ta famille

Tu peux compter tes heures et attendre la fin de l’infamie

J’vois le Ghetto vieillir mais je le vois pas changer

J’vois mes potos grandir j’les vois pas évoluer

Après 10 ans de travaux les photos des blocs se ressemblent

On s’rassemble pas d’autres choix que vivre ou mourir ensemble

J’rêve des quartier huppé qui chantent avec les grands ensembles

Main dans la main ou presque toutes les banlieues se ressemblent

Mais ces vies sont incomparables

Quand on regardes les enfants

Quand certains lâchent le cartable

D’autres apprennent à être méprisant

Maitrisant les armes et les mots

Jai voulus soigner les maux

C’est le chemin qui compte c’est pas la fin qui prévaut

Thug story j’rappe mieux que toi car, j’fais pas semblant

Et quand je pleure c’est rouge sang passé sanglant

Sans gants j’ai déterré la hache de guerre par mon écriture

Vu qu’la mentale du ghetto est incassable par nature

Pas d’ simagrées on peut s’égarer

Garde la pêche peau rêche gun et batterie chargés

Un coup d’couteau dans le dos prendre la bêche et creuser

Creuset d’voyous tous les même Toi même tu sais

Reste en chien galérien

Tes rien qu’une terrien

Mon flow est aérien

6 pieds sous terre tu fais plus rien

L’histoire se répète j’vois toujours la banlieue déchanter

La roue du système déjanter

Metro boulot et ghetto il ne me reste qu’à constater qu’c’est

Dur de s’ranger

A quoi bin sert de nous faire bouger

Rodé par la zermi tout les coup sont permis

Le caractère de la vermine

Rodé par la zermi tout les coup sont permis

On vient et on te termine

Donnez votre avis sur la chanson

Réponses