Ne Me Touche Pas

49 Points

Type de ChansonOriginale
Style MusicalChanson Française
LangueFrançais
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading…

L'histoire de Ne Me Touche Pas

Après sa parodie Gare au Covid, qui a été visionnée près de 1 million de fois sur les réseaux, Gautier sans H revient avec Ne me Touche Pas,
une chanson socio-satirique qui associe une plume acerbe à la musique de Jacques Brel. Après avoir décrit les difficultés d’allier les gestes barrières à une vie conjugale épanouie, il tacle la privatisation et la destruction du système de santé par les gouvernements.

Dans son vidéoclip aux effets spéciaux kitschissimes (contrainte du confinement forcé),  Gautier sans H mêle un humour potache
à des représentations plus dramatiques du capitalisme à outrance et de l’absurdité du système ; à l’image de son crâne,
qu’il a été obligé de raser pour limiter les risques de contagion, dans une société où les soins sont devenus inaccessibles.

Les paroles de Ne Me Touche Pas

Ne me touche pas …Il faut s’abstenir

Oh oui s’abstenir… Retenir nos doigts

Et dorénavant, tu ne toucheras plus

Mon torse velu…

Ils sont importants, Les gestes barrières

Cesse donc les caresses sur mes joues et mes fesses

Macron sera fier

 

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

 

Même avec des gants, bas les pattes Ingrid !

Ce confinement m’a rendu frigide…

Le pshit pshit Saint-Marc, y’a qu’ça qui m’enivre

Mais c’est aussi rare qu’un ministre crédible !

Et si tu m’emballes ça nous coûtera plus cher

Qu’un procès-verbal, signé Castaner…

 

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

 

Ne me touche pas, c’est très contagieux

J’ai rasé mes ch’veux car je suis fragile

Tout comme l’hôpital, la France libérale

M’a rendu fébrile. C’est dans les manifs

Que j’aurais dû sortir les yeux de mon nombril

Penser collectif avant d’applaudir

 

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

 

Moi je vais crever sans respirateur

C’est normal mon cœur est privatisé !

La justice se perd, comme un pangolin

Dans le frigidaire d’un végétarien

Je suis à bout d’nerfs, à la moindre angine,

Je vendrais ma mère pour d’la chloroquine…

 

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

 

Ne t’inquiète pas, d’ici le 11 mai,

On pourra lécher, les bottes et les doigts

De l’économie qui dit « ça suffit

Travaille pour moi! Consomme et produis !

Sans système je n’suis que l’ombre de votre nombre,

L’ombre de votre main, l’ombre d’un pantin »

 

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Ne me touche pas

Donnez votre avis sur la chanson

Réponses