Première ligne

106 Points

Type de ChansonOriginale
Style Musicalacoustique
LangueFrançais
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading…

L'histoire de Première ligne

Petit texte écrit en soutien à ceux qui sont en première ligne (infirmiers(ères), caissiers(ères), éducateurs(trices)…)

Ce texte a 15 interprétations différentes écoutables ici https://www.da1zeno.com/post/première-ligne

Ici la proposition de Poeshit

Les paroles de Première ligne

ils nous ont dit « c’est la guerre » et envoye?es en premie?re ligne les infirmie?res et les caissie?res sans strate?gie c?a c’est indigne me?me le plus con des militaires aurait pense? a? faire un signe avant de penser a? sa carrie?re a? celui ou a? celle qu’il de?signe

tu fais le beau derrie?re ton pupitre nettoye? par ceux qui portent le devoir regarde toi tu n’es qu’un pitre aveugle? par ton petit pouvoir j’en ai fini pour ce chapitre peu de temps a? donner aux couards apre?s la crise j’aurai un titre a? te proposer « au revoir »

mon peu de temps je te le donne a? toi qui sais porter l’espoir en espe?rant que mes mots re?sonnent dans ce tunnel qui est bien noir tu es bien bon tu es bien bonne toi qui as le sens du devoir et jamais tu n’en fais des tonnes sourire aux le?vres e?tre sans gloire

j’ai le blues pour ces blouses blanches elles qui font tout pour sauver des vies sur le pont du lundi au dimanche laissant de co?te? familles et envies a? devoir faire presque la manche alors qu’on sucre leurs cre?dits il n’y a plus de lits plus que des planches a? l’ho?pital qu’importe toi tu gue?ris

je pense a? toi derrie?re ta caisse toi qu’on remplace par des machines sur ton dos les gros s’engraissent mais tu encaisses et restes digne ils se de?filent et ils te laissent pourvu que tourne la machine ton pouvoir d’achat est en baisse on te prote?ge avec une barrie?re infime

e?ducateurs e?ducatrices vous qui donnez votre temps aux gens soignez les plaies les cicatrices e?tes oublie?s par les ge?ants oublie?e la socie?te? protectrice vous vous nous coutez de l’argent faites les entrer dans la matrice pour cela vous n’avez me?me pas de gants

une pense?e pour ces pauvres flics eux si assujettis au pouvoir ils cassent les couilles c?a c’est un tic mais combien resteront pour voir ce que diront les politiques a? la sortie de ce couloir vouloir faire re?gner l’ordre public sans me?me un masque c’est de?risoire

on les envoie en premie?re ligne bien derrie?re restent les planque?s aucune vision c?a c’est indigne de celui qui veut nous diriger

on nous envoie en premie?re ligne bien derrie?re restent les planque?s qu’il repense a? la mort du cygne il finira par s’e?craser…

Donnez votre avis sur la chanson

Réponses