Un jour d’avrril

20 Points

Type de ChansonOriginale
Style MusicalChanson Française
LangueFrançais
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading…

L'histoire de Un jour d’avrril

L’idée de départ est venu d’un texte écrit par Christophe Renault qui m’a dès la première lecture interpellé. J’ai demandé à Christophe s’il était envisageable d’en faire une chanson, il a été d’accord.

J’ai demandé à Julien Polpré de faire une mélodie, le soir même, il me proposait une musique qui collait parfaitement au texte et à la mélancolie que peut engendre cette période si particulière.

On a chacun travaillé de notre côté, arrangements, prises de voix, mixage… La chanson est née ainsi et le clip a suivi. J’ai demandé la participation des internautes et amis, j’ai reçu beaucoup de vidéos et me suis occupé du montage. Le clip est disponible sur Youtube et le single sur tous les sites.

La démarche était qu’il reste une trace de ce confinement, de distraire ceux qui ont bien voulu participer, qui écouteront et regarderont, et aussi d’un point de vue personnel de rester dans un processus positif et tourner vers le futur et les projets.

Les paroles de Un jour d’avrril

Un jour d’avril
J’ai fait le vide dans ma mémoire
J’ai fait du tri dans mon passé
J’ai tout passé à la passoire
Et mes amis tous tamisés
J’ai séparé dans l’égouttoir
Le bon épi du mauvais blé
Quand on retire le dérisoire
C’est fou le peu qui peut rester
C’est ma tribu dans ma maison
L’adolescence à chevaucher
C’est mon père qui tond le gazon
Et des copains bien cavaliers
J’ai retourné tous mes tiroirs
Et dérangé tous mes greniers
J’ai gardé l’or, jeté le noir
Comme l’aurait fait un bon meunier
J’ai tout porté à la cuisson
Thermostat douze du souvenir
C’est tout croquant quand le frisson
Vient te glacer tous tes sourires
C’est ma tribu dans ma maison
L’adolescence à chevaucher
C’est mon père qui tond le gazon
Et des copains bien cavaliers
Y a des fantômes plein mes couloirs
Et du chagrin plein mes fous rires
Ça sert à ça, le dérisoire,
A camoufler tous les souvenirs
J’ai mon Amour qui me murmure
Et mes amis qui m’endurcissent
Contre le temps, la seule armure
C’est d’aimer ceux qui se blottissent
La nostalgie, c’est du gazon
Quand la Faucheuse a tout coupé
Que l’odeur monte dans la maison
Un jour d’avril tout confiné…

 

Donnez votre avis sur la chanson

Réponses