Homme à la mer

Vidéo de Homme à la mer

Notez Homme à la mer

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading…
Style Musical
Pas d’information
Pas d’information

Partagez Homme à la mer

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Chanson de ANDREI



ANDREI c’est de la chanson française avec des petits morceaux de raps dedans. Simple et sincère dans le texte comme dans la mélodie, c’est ce qu’ANDREI essaie de créer.

Notez l’artiste


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading...

Voir la page de l’artiste

L'histoire de la chanson

Homme à la mer est une chanson qui parle de l’alcoolisme, mais surtout du rôle de témoin impuissant que l’on endosse malheureusement trop souvent dans ce genre de situation. Mais elle incite aussi à croire, à espérer, et à resserrer les liens que l’on forme avec sa famille, de sang ou de choix.

Les paroles  de la chanson

On est trois sur un bateau, y’en a un qui tombe à l’eau

Ça à l’air d’une mauvaise blague, c’en est une.

Je pensais pas que t’allais plonger,

surtout si tôt, dans toute cette eau, qui n’en est pas une.

Tu devais juste piquer une tête,

ça on l’a tous fait, on a tous bu la tasse, on la tousse, mais ça passe

Mais toi, je sais pas quelle tête t’as piqué,

Tu voulais peut être aller tenter, c’est tentant, tout oublier

Il danse ton radeau, tu pense que y’en aura d’autres

40 degrés pour 40 regrets

Mais dis moi quelles chances les verres t’apportent

Quand le soir tu chancelait, vers ta porte.

Tu t’évades sur la mer brune à essuyer les vagues de bières

et tes joues laissent penser que t’en es un peu fier

Et je vois bien dans tes yeux, l’autre vie que tu veux pour toi,

Mais quand ta barque est en feu, l’eau de vie ça l’éteins pas.

tu te rends compte, tu vois,

tu te rends con, tu bois,

je fais comment moi, j’ai plus de bouée pour toi

Et je te vois couler, lentement vers le bar,

et moi j’ai l’impression que j’arrive trop tard

Ces mots sont ceux d’un homme à la mer

je t’en prie, rends moi mon frère

Viens remonte à moi, nage jusqu’à moi, si tu m’entends

Alors viens, Viens remonte à moi, nage jusqu’à moi, si tu m’entends

Suis ma voix

Y’a pas eu de sirène pour toi,

Tout au fond de ton océan

Y’a pas eu de sirène pour nous dire qu’il était temps

Qu’il fallait qu’on se dépêche de faire attention,

qu’il fallait qu’on t’empêche de monter sur le pont

Les flots te rende flou et les vagues, vague

et tu vogues, sur la mer vodka

entre les îles mojito où l’on trouve la plus belle vue

mais qui se consument aussitôt qu’on s’y habitue

Y’a un truc que j’entends souvent, mais… mais pas de toi !

C’est que t’as blessé tes potes et… pas que deux fois

C’est pas parce que t’es toi qu’on ne veux… pas de toi

Mais juste tais toi t’as fais n’importe quoi

Il ne te reste que des femmes filantes,

tu couches avec une étoile, pour mettre les voiles

loin tout ce que t’as saboté, mais sa beauté, ne saurait,

rattraper tes amitiés sinon ça se saurait

Ces mots sont ceux d’un homme à la mer

je t’en prie, rends moi mon frère

Viens remonte à moi, nage jusqu’à moi, si tu m’entends

Alors viens, Viens remonte à moi, nage jusqu’à moi, si tu m’entends

Suis ma voix

Tout le monde est à ta recherche

alors que t’es juste là

Lève l’ancre, je lève l’encrier

Tu es mon sang, et je vais le crier

Et tu es caché dans les ombres, dans les décombres

ton âme de fond en comble, défonce le décor, comme une la lame de fond qui ressort

Qu’amène l’ivresse, dans ton voyage ?

Que de la tristesse, et un naufrage

Et si sur ton chemin tu croises les grands requins vin blanc

Avec leur dents en verre brisés, arraches leurs, et fais en ton épée

et tue le capitaine Jack Daniel, à chaque duel,

rappelle moi pourquoi t’es mon modèle

Tu t’es jamais perdu c’est juste que tu t’es pas trouvé

Et moi je t’en ai tellement voulu, je pensais pas que les parents plieraient

et qu’ils finissent par en pleurer, par implorer, par remplir et boire

des tonnes et tonnes de verres, et tu t’étonnes de les voir

se faire la guerre, nous tes frères, on va faire taire la mer,

Retourner la terre et, détourner la mer et

Crois moi, tant qu’on est à tes cotés

Le bruit des vagues, t’auras pas à l’écouter

Ces mots sont ceux d’un homme à la mer

je t’en prie, rends moi mon frère

Viens remonte à moi, nage jusqu’à moi, si tu m’entends

Alors viens, Viens remonte à moi, nage jusqu’à moi, si tu m’entends

Suis ma voix

Donnez votre avis sur la chanson

Réponses