ENFIN LIBRE

Vidéo de ENFIN LIBRE

Notez ENFIN LIBRE

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading…
Style Musical
Pas d’information
Pas d’information

Partagez ENFIN LIBRE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Chanson de HÔP



Hervé DAUTEL : auteur, compositeur, Chant, guitare Patrick RIOWAL : auteur, arrangeur, monteur vidéo Jean-Luc PAJEAN : auteur, arrangeur, saxophone alto Découvrez notre musique originale et variée

Notez l’artiste


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading...

Voir la page de l’artiste

L'histoire de la chanson

Au-delà du rêve et de la réalité , demeure la liberté…

Texte : Patrick RIOWAL
Musique : Hervé DAUTEL

Gérard DESNOYERS : conteur
Hervé DAUTEL : guitare
Danielle COLLIN : chœurs
Patrick RIOWAL : montage vidéo

Les paroles  de la chanson

ENFIN LIBRE

Les uns, enfermés dans le ghetto placide des idées rassurantes, se laissent dériver sur le courant de la banalité.
Les autres, vagabonds à l’esprit curieux cheminent, tels des funambules, sur le fil de leurs espoirs déçus.
Les encyclopédies aux typologies péremptoires nous ont déjà classifié. Petits robots de chair épinglés comme de majestueux papillons immobiles dont les ailes ne sont que décorations, même la pensée si subtile en essence, demeure dans une pose figée, incapable de prendre son envol.

La liberté n’est pas au bout du chemin. Elle est là, dans chaque pas du mouvement mystérieux et désire une seule chose, être conquise.
Au lieu de l’idéaliser l’enfermant à nouveau, vivons la. Le piège est de croire qu’elle ne suppose aucune règle, aucun devoir.
Ressentir la liberté n’est pas synonyme de l’affranchissement des contraintes. Celui qui en a cette vision subit déjà son erreur.
Dans un labyrinthe de frustrations, il masque sa douleur en utilisant les mots, c’est le dernier rempart de protection pour philosopher à son sujet.
Avant de crier, ni Dieu, ni Maîtres sur un ton désespéré, reconnaissons humblement être prisonniers de nous mêmes, de nos désirs égocentriques ou d’une logique formatée.

Un projet contrarié, un souhait non exaucé et l’autre, la création entière deviennent nos ennemis jurés. Tels des enfants capricieux, rongés par la colère quand se dresse l’obstacle, nous jugeons et écrasons pour satisfaire nos envies.
Vouloir dominer pour trôner sur le piédestal de la supériorité, toiser la différence, être fier d’un titre, d’un record ou d’une situation, voilà un bel étalage de vanité nous enchaînant dans l’esclavage.

La liberté, n’est ce pas créer sa vie, en accepter la responsabilité et choisir de ne pas la définir mais la vibrer…
Elle se limite en libre arbitre, pour nous permettre d’apprendre à donner. Et le grand horizon infini, invisible à nos yeux, se révèle timidement, comme pour mieux nous rassurer, car l’inconnu fait peur.
Mais d’abord, que tous aient un gîte, le couvert, des parents pour grandir et des amis à qui parler, alors seulement nous avancerons ensemble, plus loin

Enfin libres, enfin libres, enfin libres…

Patrick RIOWAL

Donnez votre avis sur la chanson

Réponses

You just need to imagine...

Un concert !

Comme si vous y etiez !

Chanson "Yesterday".

Music cool cumule plus de 35,257 followers sur ses différents réseaux. Le média a reçu plus de 47 demandes d’écoutes récemment. Envoyez lui un message personnalisé et impactant.

Votre Playlist MCF

Précédent

« Marry me » de « The Band »

"Yesterday" de "Beatles"

Suivant

« Soirée Verte » de « Kinky French »
5/5

Suivre l'artiste sur

La Chanson "Yesterday"

476 points

+175 points en 7 jours

( plus d’infos sur la chanson … )

Partager "Yesterday" sur :

L'Artiste " Beatles"

18 737 points

+175 points en 7 jours

( plus d’infos sur l’artiste … )

Découvrir "Beatles" sur :