9 Points

Type de ChansonOriginale
Style MusicalRap
LangueFrançais
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vous devez être connecté pour Voter.
Connexion / Inscription
Loading…

L'histoire de Billes de mômes

Les paroles de Billes de mômes

A défaut de billes des mômes jouent avec des cailloux
Ou s’amusent à s’rouer de coups pour imiter les voyoux
Dans les rues d’une cité, d’une favela ou d’un bidonville
Tentant de garder leur innocence dans ce monde hostile
Rempli d’adultes verreux, peu scrupuleux
Qui les envoient mourir à la guerre comme si c’était un jeu
Les utilisent comme des pions qu’ils placent devant des canons
Qu’ils envoient sur le front comme de la viande à des lions
Ces petits qui appellent leur mère pendant qu’ils gisent à terre
Gardant leur âmes d’enfant malgré cette guerre et cette misère
Arrachés à leur famille et à leurs repères ils espèrent
Revoir leur terre ainsi que leurs soeurs et leurs frères
Mais pour la plupart il est trop tard, y a plus d’espoir
Dans leur regard y a plus de lumière que la nuit noire
Leur sourire s’est envolé comme leur vie à peine commencée
Au bon endroit ils sont pas nés et de leur vie ils l’ont payé

Dans des pays lointains y a des enfants qui meurent de faim
S’accrochant à leur mère, à son sein qui ne donne plus rien
Ignorant leur destin et s’ils ouvriront les yeux au matin
Serrant leurs petits points avec un courage surhumain
Cherchant dans le sable quelques malheureux grains de riz
Quelque chose de mangeable pour prolonger leur vie
Voir ces mouches agglutinées sur ces petits corps fluets
Autour de ses bouches asséchées, sur ces visages émaciés
Ces regards noirs et vides, sans expression, mélancoliques
Remplis de désespoir, de supplications mais très pudiques.
C’est inimaginable que de nos jours on puisse souffrir ainsi
Impardonnable de ne rien faire pour et de rester assis
Devant sa télé, devant ces images d’enfants affamés
De se contenter de dire à nos gosses de regarder
De finir leur assiette, de tout manger, d’aller s’coucher
Et sans broncher car ils ne sont pas les plus mal logés

Ces enfants qui n’ont pas d’école mais sniffent de la collent
Qui pour les grands volent des babioles voir même racolent
Vendent leur corps qui souffre de se droguer pour oublier
Qu’ils dorment dehors, que pour la bouffe ils doivent voler
Remi sans famille se contentait de jouer de la musique
Mais dans leur pays y a pas de Capi y a que des sadiques
Qui pour quelques pièces assouvissent leurs penchants vicieux
C’est un bizness que les mômes subissent en fermant les yeux
Tout comme la population qui ne préfère rien voir
A cette prostitution qui sévit dans les squares
Ces gosses se contentent de rêver D4une vie meilleure
Et de se téléporter grâce à la colle et ses vapeurs
Le regard dans le vague leur cerveau prend le large
« Ce n’est qu’une mauvaise blague car je n’est pas été sage »
Mais non petit enfant ce n’est pas toi le problème
C’est à cause des grands et de ce foutu système.

Donnez votre avis sur la chanson

Réponses

You just need to imagine...

Un concert !

Comme si vous y etiez !

Chanson "Yesterday".

Music cool cumule plus de 35,257 followers sur ses différents réseaux. Le média a reçu plus de 47 demandes d’écoutes récemment. Envoyez lui un message personnalisé et impactant.

Votre Playlist MCF

Précédent

« Marry me » de « The Band »

"Yesterday" de "Beatles"

Suivant

« Soirée Verte » de « Kinky French »
5/5

Suivre l'artiste sur

La Chanson "Yesterday"

476 points

+175 points en 7 jours

( plus d’infos sur la chanson … )

Partager "Yesterday" sur :

L'Artiste " Beatles"

18 737 points

+175 points en 7 jours

( plus d’infos sur l’artiste … )

Découvrir "Beatles" sur :